« Tubéreuse II » 1956

Technique(s)
Huile sur toile
Dimensions :

81 x 71 cm

Signature et date :

en bas à droite : "Pillet 56"

Titré :

au verso : "Tubéreuse II"

Edgard Pillet né en Gironde en 1912 fut élève de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux (1928) et de celle de Paris (1931). Son activité artistique est importante dans la vie artistique des années de l’après-guerre. Secrétaire général de la revue « Art d’aujourd’hui », il collabore parallèlement à la « Gazette des lettres ». Avec Jean Dewasne, il co-fonde l’Atelier d’Art Abstrait (Académie de la Grande-Chaumière, Paris, 1950) ; ce lieu exercera une influence certaine sur les jeunes peintres de l’époque.

En 1951, il réalise « Genèse », un film abstrait. Pillet s’installe pour une longue période aux Etats-Unis où il devient professeur à l’Université de Louisville (Kentucky), puis à l’Art Institute de Chicago.

Peintre, sculpteur, architecte, graveur, muraliste, oeuvrant dans l’art de la tapisserie, décorateur, il participa à de très nombreuses expositions collectives et un grand nombre expositions personnelles lui furent dédiées, en France comme à l’étranger. Il reçut plusieurs prix importants.

D’abord d’inspiration néo-cubiste, on doit situer l’évolution de Pillet vers l’abstraction autour de 1948. Il fut sans doute l’un des premiers promoteurs de l’abstraction géométrique, à laquelle il restera toujours à peu près fidèle. D’une élaboration souvent sévère, ses oeuvres montrent une très grande richesse d’invention. Le cercle, symbole abstrait du soleil, est récurrent dans son oeuvre ; il s’épanouira à travers ses très caractéristiques reliefs en creux (« les creusets ») où convient la sobriété de la monochromie.

L’engagement de Pillet dans l’Art, dans toutes les formes auxquelles il voulut s’attacher, est existentiel. Homme de grand appétit, il sera l’artiste sans cesse en quête du divin. Edgard Pillet est mort à Paris en 1996.