« La Salle des Maréchaux des Tuileries en ruines en 1871 » – 1871

Technique(s)
Aquarelle et gouache sur papier, encre noire et grise, Plume

Dimensions:

43x29 cm

Signature:

Signé en bas à gauche sur le dessin : « Van Elven » Signé en bas à droite sur le montage « P. van Elven. » Titré en bas à gauche sur le montage « la Salle des maréchaux 1871 »

Notre dessin représente la Salle des maréchaux qui se trouve au 1er étage du Pavillon de l’horloge des Tuileries. Elle est détruite en mai 1871 lors de l’incendie du Palais des Tuileries par les Communards. Le 23 mai 1871, une trentaine de Communards parcourent les appartements du palais et aspergent murs et planchers à pleins seaux de pétrole. Le feu est allumé et l’incendie embrase immédiatement tout l’édifice. Le palais brûle pendant trois jours, et l’incendie se propage sur une partie du Louvre. Le 27 mai, il ne reste plus des Tuileries que des pans de murs noircis.

Toute une iconographie a été développée autour des ruines vectrices d’une certaine mélancolie et celles des Tuileries par leur aspect spectaculaire et hautement symbolique deviennent un sujet récurent chez les artistes de la fin du XIXe siècle. L’oeuvre la plus célèbre est sans doute les « Ruines des Tuileries » d’Ernest Meissonier vers 1871.