"GLOBE TERRESTRE"

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.

Max BLONDAT (1872-1925)
\\ "GLOBE TERRESTRE"
Terre cuite patinée or.
Hauteur 57 cm.

Apprenti chez un sculpteur sur bois, il entre en 1892 aux Beaux-Arts de Paris. Il expose à partir de 1896 des sculptures décoratives ainsi que des objets usuels. Le thème de l'enfance est omniprésents dans les débuts de son oeuvre comme en témoignes des bustes d'enfants aux diverses expressions. Il obtient en 1904 un premier Prix au Salon des artistes français avec "Enfants et grenouilles". Cette sculpture le fera connaitre du grand public et sera édité par la manufacture de Sèvres. Juste après la guerre, son style évolue vers l'Art Déco alors qu'il vient d'être nommé directeur des Beaux-Arts de Dijon. Il présente en 1925 une fontaine, "l'Equilibre" pour le Pavillon Ruhlmann à l'Exposition des Arts-Décoratif dont il a été l'un des fondateurs. Il travaille pour la famille de Rothschild ainsi que pour la Maison Hermès. Le Musée des Années 30 à Boulogne conserve un nombre important de ses oeuvres.



"LA FONTAINE AUX ANIMAUX"

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.

Max BLONDAT (1872-1925)
\\ "LA FONTAINE AUX ANIMAUX"
Terre cuite patinée or.
Diam 70 et 26 hauteur.

Apprenti chez un sculpteur sur bois, il entre en 1892 aux Beaux-Arts de Paris. Il expose à partir de 1896 des sculptures décoratives ainsi que des objets usuels. Le thème de l'enfance est omniprésents dans les débuts de son oeuvre comme en témoignes des bustes d'enfants aux diverses expressions. Il obtient en 1904 un premier Prix au Salon des artistes français avec "Enfants et grenouilles". Cette sculpture le fera connaitre du grand public et sera édité par la manufacture de Sèvres. Juste après la guerre, son style évolue vers l'Art Déco alors qu'il vient d'être nommé directeur des Beaux-Arts de Dijon. Il présente en 1925 une fontaine, "l'Equilibre" pour le Pavillon Ruhlmann à l'Exposition des Arts-Décoratif dont il a été l'un des fondateurs. Il travaille pour la famille de Rothschild ainsi que pour la Maison Hermès. Le Musée des Années 30 à Boulogne conserve un nombre important de ses oeuvres.



"AUTOPORTRAIT" Circa 1905

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.

Max BLONDAT (1872-1925)
\\ "AUTOPORTRAIT" Circa 1905
Plâtre original.
Hauteur : 45 cm.

Apprenti chez un sculpteur sur bois, il entre en 1892 aux Beaux-Arts de Paris. Il expose à partir de 1896 des sculptures décoratives ainsi que des objets usuels. Le thème de l'enfance est omniprésents dans les débuts de son oeuvre comme en témoignes des bustes d'enfants aux diverses expressions. Il obtient en 1904 un premier Prix au Salon des artistes français avec "Enfants et grenouilles". Cette sculpture le fera connaitre du grand public et sera édité par la manufacture de Sèvres. Juste après la guerre, son style évolue vers l'Art Déco alors qu'il vient d'être nommé directeur des Beaux-Arts de Dijon. Il présente en 1925 une fontaine, "l'Equilibre" pour le Pavillon Ruhlmann à l'Exposition des Arts-Décoratif dont il a été l'un des fondateurs. Il travaille pour la famille de Rothschild ainsi que pour la Maison Hermès. Le Musée des Années 30 à Boulogne conserve un nombre important de ses oeuvres.



"LES PREMIERS PAS" circa 1915

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.

Max BLONDAT (1872-1925)
\\ "LES PREMIERS PAS" circa 1915
Plâtre original.
Hauteur : 85 cm.

Apprenti chez un sculpteur sur bois, il entre en 1892 aux Beaux-Arts de Paris. Il expose à partir de 1896 des sculptures décoratives ainsi que des objets usuels. Le thème de l'enfance est omniprésents dans les débuts de son oeuvre comme en témoignes des bustes d'enfants aux diverses expressions. Il obtient en 1904 un premier Prix au Salon des artistes français avec "Enfants et grenouilles". Cette sculpture le fera connaitre du grand public et sera édité par la manufacture de Sèvres. Juste après la guerre, son style évolue vers l'Art Déco alors qu'il vient d'être nommé directeur des Beaux-Arts de Dijon. Il présente en 1925 une fontaine, "l'Equilibre" pour le Pavillon Ruhlmann à l'Exposition des Arts-Décoratif dont il a été l'un des fondateurs. Il travaille pour la famille de Rothschild ainsi que pour la Maison Hermès. Le Musée des Années 30 à Boulogne conserve un nombre important de ses oeuvres.



"MACHIN, MACHINE"

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.
Oeuvre vendue

Geneviève CLAISSE (Née en 1935)
\\ "MACHIN, MACHINE"
Acrylique sur toile.
Signée et datée au dos : "Claisse 1974"
Dimensions : 98 x 81 cm.
Provenance : Galerie Denise René. Paris-France.

Geneviève Claisse est une des représentantes majeures de l’abstraction géométrique en France.
Loin des modes et des courants artistiques actuels, elle a créé durant ces dernières décennies une oeuvre à la fois intemporelle et autonome d’une ampleur considérable. Ses oeuvres sont d’abord le symbole d’une harmonie et une interaction entre Couleurs, Formes et Rythmes.
Cette ligne l’artiste l’a suivie dès ses débuts artistiques, dans les années 1950, et lui est restée fidèle jusqu’à ce jour, avec un langage géométrique qui se fait toujours plus rigoureux et une esthétique visuelle toujours plus réduite, avec un accent mis sur la notion de Cercle.
Il n’émane d’aucun autre groupe d’oeuvres de Geneviève Claisse autant de chaleur, de force et d’énergie que de ces oeuvres circulaires.
Au cours de la seconde moitié des années 1960, elle s’intéresse intensivement au cercle et jusqu’à la décennie suivante, de nombreuses oeuvres, souvent de grand format, seront consacrées à ce thème ; sur acrylique, gouache, sérigraphie ou encore en relief et en sculpture.
Rare sont les artistes qui traitent le cercle de manière approfondie. Geneviève Claisse choisit quant à elle la forme du cercle comme sujet centrale de ses compositions, dont la forme parfaite est synonyme de pureté, de perfection et de joie.
Et le cercle appelle la couleur comme aucune autre forme. Dans ses oeuvres l’artiste s’appuie entièrement sur des accords de couleurs lumineux, sur des contrastes éclatants et vifs ainsi que sur le potentiel spatial des couleurs.
Grâce à l’interdépendance habile des formes, un rythme, une profondeur de champ et une tension, apparaissent dans toutes les oeuvres que l’artiste consacre au cercle. Elle parvient à créer une forte impression de mouvement et de rotation, en particulier lorsque ses formes circulaires se superposent de manière à la fois originale et excentrique.



"PORTRAIT DE MADAME WALLIN" 1910

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.

David-Auguste WALLIN (1876-1957)
\\ "PORTRAIT DE MADAME WALLIN" 1910
Huile sur toile.
Monogrammé et daté en bas à droite : "D.W. 1910"
Dimensions : 51 x 55 cm.

Peintre de figures et de paysages, il suivit les cours de l'académie de Stockholm puis à Paris les cours de l'académie Jullian. Il a beaucoup voyagé en Angleterre, en Italie, en France et il fut appelé en Suède le " peintre romantik" Il exposa en France au Palais de l'Industrie en 1900.



"VOILEs SUR LA CORNE D'OR" 1896

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.

Charles COTTET (1863-1924)
\\ "VOILEs SUR LA CORNE D'OR" 1896
Huile sur toile.
Signée en bas à droite : "Charles Cottet"
Dimensions : 58 x 71 cm.

Surtout connu pour ses paysages de Bretagne sombre, puissants, il appartient à un groupe dit : "La bande noire". Il voyage en Italie, en Espagne, en Algérie, Tunisie, Egypte, au Soudan et en Turquie.
Il participe aux Expositions Coloniales de 1906 et 1922. Des peintures sur Constantinople figurent au Salon de La Société des Peintres Orientalistes français de 1905.



"FUMÉE"

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.
Oeuvre vendue

Emile-Antoine COULON (1868-1937)
\\ "FUMÉE"
Encre, venui mou sur papier.
Signé, daté et nommé en bas à droite : "Em. A Coulon Fumée 1893"
Dimensions : 19 x 11 cm.

Elève de Félicien ROPS. Il a fait parti de la fondation du mouvement artistique : "Le Sillon"
Illustrateur, graveur pour de nombreux ouvrages de Verlaine. Ses compositions originales parfois joliment érotiques révèlent une manière profonde et subtile qui le font rivaliser avec les meilleurs artistes de la génération "décadente" belge fin de siècle.



"LE TEMPLE DE JUPITER A ROME" 1855

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.
Oeuvre vendue

Ernest COQUART (1831-1902)
\\ "LE TEMPLE DE JUPITER A ROME" 1855
Gouache sur papier.
Dimensions : 23 x 15 cm.
Signée et datée en bas à droite : "E Coquart 1855"

Ernest-Georges Coquart est un architecte français, né à Paris le 9 juin 1831 et décédé dans la même ville en avril 1902.
Fils de François-Henri Coquart, architecte à Paris, il entre à l'École des beaux-arts en 1847 et fréquente l'atelier d'Hippolyte Lebas. Cinq fois logistes, il est second grand prix en 1853 puis premier grand prix de Rome en 1858 pour un projet d'hôtel impérial des invalides de la marine. Il est pensionnaire à l'Académie de France à Rome entre 1859 et 1863, mais sa santé faible l'empêche d'effectuer beaucoup d'envois. Ils concernent les temples de Vénus et de Rome.
De retour en France, il est nommé premier inspecteur aux travaux de la Cour de cassation jusqu'en 1871 puis en devient l'architecte officiel. Il succède en 1870 à Félix Duban à la fonction d'architecte de l'école des beaux-arts en 1870. À ce titre, il réalise il achève les travaux de la Cour vitrée puis installe le musée de la Renaissance dans la chapelle et le corridor attenant (1874-1878). En 1875, il est désigné architecte diocésain de Laval.



"COMPOSITION 1970"

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.

Jean DEWASNE (1921-1999)
\\ "COMPOSITION 1970"
Gouache sur papier
Dimensions : 50 x 65 cm.
Signée au dos : "Jean Dewasne"

Jean Dewasne, né le 21 mai 1921 à Lille et mort le 23 juillet 1999 à Paris, est un peintre, sculpteur et lithographe français, considéré comme l'un des fondateur et des maîtres de l'abstraction constructive.



< œuvre précédente œuvre suivante >