Emile-Othon FRIESZ (1879-1949)

Emile-Othon FRIESZ est né au Havre en 1879. Très tôt il suit les cours de Charles Lhuillier à L’Ecole Municipale des Beaux Arts du Havre au côté de Georges Braque et de Raoul Dufy. Il parvient à obtenir une bourse en 1897 qui l’amène à suivre les cours de Léon Bonnat à l’Ecole des Beaux Arts de Paris.
Mais c »est l’impressionisme qui l’intéresse ou les oeuvres de Vincent Van Gogh et de Paul Gauguin. Le Salon d’Automne de 1905, lui permet de présenter quelques toiles auprès de Matisse et de Marquet.

 

Durant l’été 1906, avec son ami Georges Braque, il fait un séjour à Anvers, en travaillant sur des sujets communs. Ils poursuivent cette expérience l’année suivante en se rendant dans le midi de la France à l’Estaque et à la Ciotat, pour travailler ensemble sur la transposition de la lumière, comme l’avaient fait avant eux Matisse et Derain à Collioure en 1905.
De retour à Paris, alors que Braque travaille avec Picasso aux premiers fondements du cubisme, Othon Friesz poursuit de son côté ses paysages, ses natures mortes, ses marines dans un naturalisme où l’influence de Cézanne domine tout en conservant l’énergie de la ligne, le goût affirmé pour les couleurs et les contrastes forts.
Il expose chez son marchand d’art Druet et participe régulière au Salon des Indépendants et au Salon d’automne à Paris. Il expose aussi à Moscou, à Londres à Berlin, ou à New York encore avec l’exposition Manet et les Post-impressionnistes.

 

En 1937, il réalise la décoration du Palais de Chaillot avec son ami Raoul Dufy.
Emile Othon Friesz aura tout au long de son oeuvre tenté le pari de concilier, à la fois les principes fondamentaux que Matisse s’appliquait à mettre en œuvre pour chaque tableau « équilibre, pureté, sérénité  » et, d’autre part, ceux que défendaient Maurice de Vlaminck  » vivre, agir et penser sans entraves « .