"CONTREPOINT" 1952

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.

Maria MANTON (1910-2003)
\\ "CONTREPOINT" 1952
Gouache sur papier.
Signée en bas à droite : "Maria Manton"
Dimensions : 33 x 47 cm.

"J'ai été soudain choquée par la lumière [...] j'ai alors commencé à casser la forme"

Maria Manton, 1953.

Maria Manton fait partie de la génération des peintres d’Alger, mais également de la seconde école de Paris. Epouse de Louis Nallard, Maria Manton expose dès les années 50 aux côtés d'Hartung, Soulages...et bien d'autres grands noms.

Au début des années 1950 la peinture de Maria Manton marquée par des formes géométriques va doucement migrer vers une abstraction non-figurative rappelant par ses couleurs les paysages méditerranéens; ses compositions se distinguent par une profondeur obtenue avec la lumière et une absence de lignes.



"DUALITE" 1952

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.

Maria MANTON (1910-2003)
\\ "DUALITE" 1952
Gouache sur papier.
Signée en bas à droite : "Maria Manton"
Dimensions : 33 x 47 cm.

"J'ai été soudain choquée par la lumière [...] j'ai alors commencé à casser la forme"

Maria Manton, 1953.

Maria Manton fait partie de la génération des peintres d’Alger, mais également de la seconde école de Paris. Epouse de Louis Nallard, Maria Manton expose dès les années 50 aux côtés d'Hartung, Soulages...et bien d'autres grands noms.

Au début des années 1950 la peinture de Maria Manton marquée par des formes géométriques va doucement migrer vers une abstraction non-figurative rappelant par ses couleurs les paysages méditerranéens; ses compositions se distinguent par une profondeur obtenue avec la lumière et une absence de lignes.



"OUVERTURE GRIS-JAUNE"

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.

Maria MANTON (1910-2003)
\\ "OUVERTURE GRIS-JAUNE"
Gouache sur papier.
Dimensions : 33 x 47 cm.
Signée au centre : "Maria Manton"

"J'ai été soudain choquée par la lumière [...] j'ai alors commencé à casser la forme"

Maria Manton, 1953.

Maria Manton fait partie de la génération des peintres d’Alger, mais également de la seconde école de Paris. Epouse de Louis Nallard, Maria Manton expose dès les années 50 aux côtés d'Hartung, Soulages...et bien d'autres grands noms.

Au début des années 1950 la peinture de Maria Manton marquée par des formes géométriques va doucement migrer vers une abstraction non-figurative rappelant par ses couleurs les paysages méditerranéens; ses compositions se distinguent par une profondeur obtenue avec la lumière et une absence de lignes.



< œuvre précédente œuvre suivante >