"LE COLLIER DE PERLES"

Cliquez pour avoir un aperçu de l'oeuvre.
Click to see a larger version.
Oeuvre vendue

Jean-Baptiste CLÉSINGER (dit Auguste) (1814-1883)
\\ "LE COLLIER DE PERLES"
Bronze.
Signé " J. CLESINGER Rome 1868"
Hauteur : 70 cm.


Jean-Baptiste, dit Auguste Clésinger, était sculpteur et peintre. Son père, Georges-Philippe, lui-même sculpteur, fit son éducation artistique.

Auguste Clésinger débuta au Salon de Paris en 1843 avec un buste du Vicomte Jules de Valdahon. Sa dernière exposition eut lieu en 1864. Il tailla de nombreux bustes, parmi lesquels ceux de l'actrice Rachel Félix et de Théophile Gautier. Il réalisa la statue de Louise de Savoie de la série des Reines de France et Femmes illustres du Jardin du Luxembourg à Paris.

Au Salon de 1847, Clésinger créa la surprise en présentant « Femme piquée par un serpent », sculpture aux formes avantageuses pour laquelle il avait pris un moulage in vivo, qui relève le charme sensuel de l'oeuvre au parfum de scandale.

Le modèle en était Apollonie Sabatier, sa maîtresse qui séduisit également Charles Baudelaire parmi d'autres...

Théophile Gautier sut bien résumer sa fascination devant cette pièce : « Clésinger a résolu ce problème, de faire de la beauté sans mignardise, sans affectation, sans maniérisme, avec une tête et un corps de notre temps, où chacun peut reconnaître sa maîtresse si elle est belle ».

Cette même année, il épousa Solange Dudevant, la fille de George Sand. En 1849, naquit leur fille Jeanne, surnommée « Nini » à laquelle George Sand était très attachée, mais l'enfant mourut peu après la séparation de ses parents, en 1855.

En 1849, Clésinger reçut la croix de chevalier de la Légion d'honneur et devint officier en 1864.



< œuvre précédente œuvre suivante >